livre

 

« Sur les chemins noirs » de Sylvain Tesson :
Après sa chute d’un toit et une longue guérison l’auteur décide de cheminer la France à pied plutôt que de passer par un centre de rééducation, en partant de Menton jusqu’à la presqu’île du Cotentin en passant par des chemins les moins empruntés, ceux d’une France rurale.
C’est le témoignage d’une reconstruction difficile, d’un sevrage douloureux et d’une rééducation mentale qui laisse entrevoir un Sylvain Tesson plutôt pessimiste.

 

« L’homme qui voyait à travers les visages » d’E.E. Schmitt :
De la philosophie et une belle réflexion, toujours à la hauteur de cet auteur.
Un livre qui mène à réfléchir sur la violence, la religion et son impact et notamment sur l’actualité des attentats.

 

« L’archipel d’une autre vie » d’Andreï Makine :
Une poursuite haletante d’un fugitif dans la taïga sibérienne sous l’ère stalinienne, la rudesse du milieu qui révèle au cours de l’histoire le caractère de chacun ! On y trouve aussi beaucoup d’amour, de rêve et d’utopie…utopie de la liberté et d’une autre vie possible. ?! Une écriture superbe pour un vrai bon moment de lecture.

 

« Mille femmes blanches » de Jim Fergus :
A travers les carnets intimes de May Dodd, on découvre l’aventure folle et impensable de femmes données par l’état américain pour être mariées à des Indiens Cheyennes. Elles doivent essayer de s’adapter et de trouver une raison de s’accrocher à la vie au milieu de cette nature immense, des rebondissements de l’histoire et des coutumes indiennes. Une histoire incroyablement passionnante et qui dénonce la disparition des indiens d’Amérique.
Superbe ! la suite est sortie « La revanche des mères »


« Un goût de cannelle et d’espoir » de Sahra McCoy
Un long retour en arrière et de nombreux flash-back, on découvre le destin de cette jeune fille allemande, confrontée à l’idéologie nazie dans une Allemagne en pleine mutation, aux réalités de cette horrible guerre et au dilemme de sauver un garçonnet juif d'une mort certaine.
Un puzzle se met en place et on découvre alors le destin d'Elsie.
Magnifique et émouvant.

 

« Les contes de la ruelle » de Nie Jun (bd) :
Dans un quartier paisible du vieux Pékin, une petite fille prénommée Yu’er vit avec son grand-père, Doubao. C’est un ancien facteur, à la retraite, qui raconte à sa petite fille plein d’histoires pour l’amuser. Bien que paralysée des jambes, Yu’er est gaie comme un pinson et vit chaque événement comme dans un conte de fées.
Découvrez ce merveilleux conte plein de poésie, aux couleurs pastel et qui vous transmettra ses ondes POSITIVES !

 

« L’axe du loup » de Sylvain Tesson :
C’est le chemin qu’un officier, dit avoir fait à pied, pour fuir le goulag, de Sibérie jusqu’en Inde.
Sylvain Tesson, décide de refaire la route que cet homme avait empruntée des années auparavant. On longe les abords du lac Baïkal, on traverse le désert de Gobi et les steppes mongoles et on rencontre des animaux, des nomades, des moines tibétains…bref une superbe invitation au voyage accompagnée par un talentueux auteur doté d’un grand courage et d’une rare ouverture d’esprit. A découvrir !

 

Complément de lecture si vous avez aimé ces romans :
« Immortelle randonnée » de Jean-Christophe Ruffin
« Rouge brésil » de Jean-Christophe Ruffin
« Dans le cercle du monde » de Joseph Boyden
« Sky Hawk » de Jiro Taniguchi (bd)
« Dans les forêts de Sibérie » de Sylvain Tesson
« La légèreté » de Catherine Meurisse (bd)